Agence d’escorts pour lesbiennes en Suisse

Pour les femmes qui ont peur de sortir, les escorts lesbiennes offrent la possibilité de se découvrir en privé. D’autant plus qu’un nombre croissant de femmes paient pour des “expériences sensuelles”. Certaines ne veulent pas ou n’ont pas le temps d’avoir une relation, tandis que d’autres utilisent les escortes comme une chance d’avoir des relations à trois. Ces motivations sont familières à une célèbre agence d’escort de Genève qui propose un service lesbien à sa clientèle féminine depuis deux ans. Mais pour les femmes gays qui sont sur la voie de l’acceptation de soi et du coming out, il peut aussi y avoir des raisons très privées et personnelles pour engager une escort lesbienne.


Un peu d’éducation lesbienne

L’attrait des escorts lesbiennes en Suisse

Certaines des histoires lesbiennes peuvent être vécues comme un conte de fée de sexe et de débauche. Le prix élevé d’une escort lesbienne en Suisse attire les clients fortunés. De nombreuses femmes sont des jetsetteuses internationales qui viennent à Genève ou à Zurich pour le week-end chercher de la compagnie. Des hommes riches des États-Unis ou de Dubaï peuvent réserver une escorte lesbienne pour la soirée et, s’ils aiment la fille, l’emmener ensuite par avion dans des endroits exotiques du monde entier.

Mais la fondatrice de l’agence, Angela, dit qu’elle est souvent appelée par des femmes de 40 ou 50 ans qui ne sont pas sûres de leur sexualité et qui veulent engager une escorte lesbienne comme test personnel. En payant pour une escorte, vous vous assurez une certaine intimité et la possibilité de vivre une expérience sensuelle secrète. Deux perspectives plus incertaines dans le domaine des rencontres. Et pour les femmes qui passent des décennies dans le placard, beaucoup se sentent plus en sécurité en utilisant des escorts en Suisse pour leur première rencontre lesbienne.

Il m’a été très difficile de trouver une agence réservée aux femmes, mais j’ai eu la chance de croiser une entreprise fondée par deux lesbiennes. Lorsque je suis arrivée dans leurs bureaux, nous avons parlé de mes sentiments envers l’industrie du sexe, de la protection de mes limites et de celles d’une cliente. Elles m’ont demandé si je savais comment fonctionne un gode ceinture. Avant que je ne m’en rende compte, j’ai eu un nouveau travail.


Le sexe n’est plus seulement du sexe – il y a tous les accessoires à explorer. Qui pourrait vivre sans jeu de rôle ? C’est glorieux.

Angela

Essayer une escort lesbienne à Genève

Certaines femmes ne savent pas trop si elles sont gays. Portant, elles veulent savoir si ça leur plaît, sans forcément aller à un rendez-vous traditionnel. Voir une escort lesbienne, c’est plus privé et ça va droit au but. Aller en « date », c’est le risque d’être vue par des personnes qu’on connait. Dans un salon érotique ou une agence, au moins, c’est professionnel et discret.

Les escorts lesbiennes offrent de la compagnie en échange d’un paiement et, bien que le sexe ne soit pas garanti, il est probable que cela se produise si les deux parties sont intéressées. Les clientes qui n’ont jamais eu d’expérience lesbienne auparavant sont souvent très nerveuses lorsqu’elles font la réservation.

“J’ai eu une femme d’une cinquantaine d’années qui m’a téléphoné l’autre jour. C’était une femme parfaite. Elle semblait charmante et extrêmement instruite. Mais elle a posé beaucoup de questions et n’a pas cessé de me rappeler”, raconte Angela. “Elle voulait une fille qui compléterait sa taille, une couleur de cheveux spécifique, une vraie lesbienne qui était vraiment à fond et qui la mettrait à l’aise. Elle n’arrêtait pas de dire : “S’il vous plaît, expliquez à la fille que je suis novice, c’est ma première expérience. Est-ce qu’elle m’aiderait à traverser cette épreuve ?

La session s’est bien déroulée et la dame la rappelé pour dire merci d’avoir pris sa réservation. Elle a aussi promis de faire à nouveau appel à l’agence. Angela dit que de nombreuses femmes ont remercié ses escortes de les avoir aidées à réaliser leur sexualité. “Cela me donne un peu d’énergie pour les rendre heureuses et les aider à vivre quelque chose de manière discrète”, dit-elle.


Ls sensualité d’une escort lesbienne

Les escorts lesbiennes savent s’amuser

Le sexe n’est plus seulement du sexe. Il y a tous les accessoires et autres sex toys à explorer. “Les femmes sont aussi perverses que les hommes et je pense qu’elles sont devenues un peu plus aventureuses depuis la sortie de Fifty Shades of Grey. Les femmes sont plus détendues lorsqu’elles demandent ce genre de choses parce que cela a été diffusé et qu’on en parle”, ajoute-t-elle. Il y a “beaucoup de choses bizarres et merveilleuses qui se passent derrière des portes fermées”, dit Angela. Une des escortes lesbienne de la compagnie a son propre donjon, tandis que les jouets sexuels sont courants.

Angela ne travaille pas elle-même comme escort. Elle a fondé son agence après avoir vu des amis diriger des agences d’escorte plus traditionnelles. “Cela m’a intriguée et je me suis dit, pourquoi pas, je vais essayer”, dit-elle. “J’ai eu des expériences avec des femmes et tant que vous vous amusez, c’est ce qui devrait compter”.

L’agence emploie une vingtaine d’escorts et, bien que les affaires aient tendance à être imprévisibles, elle peut organiser jusqu’à cent réunions en une semaine. Angela insiste sur le fait que les personnes qui rencontrent des clientes sont toutes lesbiennes ou bisexuelles. “Cela se verrait si elles n’aimaient pas ça, alors nous proposons toujours des filles qui aiment les femmes”, dit-elle. “Elles doivent être vraiment lesbiennes, elles ne peuvent pas faire semblant”.


“Si vous allez à un blind date, d’autres personnes pourraient vous voir lors de votre rendez-vous. En agence, de cette façon, c’est à huis clos, c’est très discret et très professionnel”.

Angela

Les rencontres de luxe en tant qu’escort lesbienne

Les réunions d’escorts ont lieu dans les meilleurs hôtels de Genève, notamment le Four Seasons ou le Président Wilson. Les filles se préparent en commandant la boisson préférée du client et en prenant note de ses préférences éventuelles : “lingerie noire, lingerie blanche, talons ou pas, cheveux relevés, beaucoup de maquillage ou un look plus naturel”.

Mais bien que l’une des escorts lesbienne de l’agence parle de son travail avec enthousiasme en disant : “Je suis juste là pour les aider à se trouver”, il n’y a aucune raison que travailler comme escorte lesbienne soit moins difficile que de travailler comme escorte régulière.

Une étude réalisée en 2019 auprès de plus de 100 femmes travaillant dans l’industrie du sexe, y compris comme escort, a révélé que beaucoup d’entre elles souhaitaient quitter la profession. Une étudiante travaillant comme escort a déclaré que ce travail peut comporter de sérieux risques. “Il suffit de le faire, d’obtenir l’argent et de reprendre sa vie”, a-t-elle déclaré.

Angela parle à toutes les clientes au téléphone et refuse toute personne qui lui semble être une cliente difficile. Elle n’a jamais eu à refuser une femme et n’a jamais eu de problèmes de sécurité.

En général, il y a peu de différences entre les clients masculins et féminins. Mais lorsqu’il s’agit de faire une réservation, il y a une distinction cruciale : les femmes sont beaucoup plus pointilleuses que les hommes.

“Je n’ai pas trouvé une seule femme qui s’ennuyait. Elles sont très pointues et précises bien ce qu’elles veulent. Si une fille n’est pas disponible pour une réservation pour un homme, vous pouvez généralement l’inciter à essayer une autre fille. Mais avec les clientes, elles diront : “Non, c’est celle que je veux” et c’est tout.

Pour les femmes qui ont mis des décennies à réaliser qu’elles sont attirées par d’autres femmes, les clientes sont remarquablement précises sur ce qu’elles veulent. Après des années d’angoisse, aucun autre fantasme ne peut faire l’affaire.

Escort lesbienne, un métier enrichissant

Les escorts lesbiennes aiment leur travail pour son caractère intime, même si elles font encore face à de nombreux préjugés persistants. Certaines escorts ne cachent pas leur métier à leurs amis ou à leur famille, ce qui ne leurs posent aucun problème en général. Mais il est vrai que ce sont toujours les mêmes questions que les gens leur posent : vous avez le secret pour faire jouir une femme ? Vous utilisez quels sex toys ? Combien gagnez-vous par rencontre ?

De nos jours, la sexualité féminine est encore un peu tabou et méconnue de notre société. Malheureusement, certaines personnes considèrent encore le sexe lesbien comme quelque chose d’exotique et d’étrange. C’est pourquoi, si vous voulez tester un besoin lesbien, mieux vaut payer le prix d’une escort. C’est la discrétion et la sensualité assurées, mais aussi l’assurance de ne pas être jugée.


Ces articles peuvent aussi vous intéresser: